Quelques mots sur moi

J'ai deux maisons, en région parisienne et dans les Alpes de Haute-Provence.

J'aurais bien aimé avoir plusieurs vies. J'essaie d'en vivre plusieurs en une seule.

Je travaille en free-lance, une liberté dont je me réjouis chaque jour.

 

Pour de vrai, mon métier, c'est de faire des livres.

J'ai une formation de lettres modernes, je suis même agrégée, j'ai été prof de français.

Pas longtemps, j'ai vite bifurqué vers l'édition, où j'ai essayé toutes sortes de casquettes.

Editrice, avant tout, je crois, au sens où j'aime trouver des idées de livres qui conviennent au marché et les mener jusqu'au bout.

Auteur, à égalité, parce que j'écris la plupart des livres dont l'idée m'a parue bonne et que j'ai vendue à des maisons d'édition. J'aime aussi écrire à la commande. Je suis à l'aise avec les mots, que l'on me demande de la littérature ou du journalisme. Avec un petit faible pour les jeux de langage.

Et puis je suis devenue aussi photographe, graphiste et maquettiste, sur le tas. Du coup, certains clients ne me connaissent que sous ces étiquettes. Ça me va aussi.

 

A côté, j'aime beaucoup délaisser mon clavier pour faire du travail manuel, comme on disait à l'école. On appelle ça aussi de la déco, quelque chose à mi-chemin entre le bricolage et l'art.

Pour moi, c'est un peu la même chose que la poésie, mais sans les mots, avec de l'enduit, de la colle ou des bouts de bois à la place. Jouer avec l'espace d'une maison, c'est un peu comme jouer avec les mots sur une page blanche, sauf qu'on y ajoute le volume. Ce n'est pas vraiment un métier pour le moment. Mais j'aimerais bien.

 

"Tu t'éparpilles", m'a-t-on déjà dit.

"Ne courez pas trop de lièvres à la fois", me conseillait un professeur à l'université, quand je cumulais les cursus.

Eh bien, tant pis, je cours et m'éparpille, mes lièvres sont en bonne santé et moi aussi, merci.

Car je ne me sens pas si éparse que ça, et ce site a pour vocation de réunir ces bribes dans un même univers qui a sa cohérence, je crois, par-delà les catégorisations habituelles. 

 

Pourquoi l'avoir fait ? Dans l'espoir de donner envie à des clients dont je ne soupçonne même pas l'existence de me confier des missions dont je ne soupçonne même pas la teneur.

Car, c'est peu de le dire, je suis ouverte à toutes propositions…

© 2023 by THE BAKERY. Proudly created with Wix.com
 

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now